Suivre, indiquez votre email

mercredi 9 mars 2011

VE et MF du commerce, Les faire soi même !!

Le VE et MF sont des émulsifiants bien connus des tambouilleuses
On peut les faire soi même
Je vous ai dit hier matin comment faire ses esters
Le VE en est un

VE : nom INCI glyceryl stearate
c'est donc un ester de glycerol et d'acide stéarique
Le glycerol = glycérine qui est un polyol porte plusieurs fonctions alcool

prendre 50g d'acide stéarique, en mettre autant de glycérine (il y a moins de glycérine qui entre en réaction mais pour s'assurer du meilleur rendement possible, il faut mettre un des réactifs en excès, là on met en excès la glycerine en guise d'alcool ! Ajouter un autre alcool nous donnerait un autre résultat avec ethyl stearate dans le produit final si on utilisait l'éthanol)
On ajoute à ce mélange de l'acide citrique ou du vinaigre qui jouent le rôle de catalyseur, en accélérant la réaction.
On chauffe au bain marie pendant 3/4 d'heure, une heure
On obtien le VE

Pour son comparse MF, nom INCI : Sodium stearoyl lactylate
On melange l'acide lactique avec de l'acide stearique et on ajoute une lessive de soude
proportions :
40g acide stéarique
1g acide lactique

lessive de soude :
5.2g soude
15g d'eau

30 commentaires:

  1. Hello!
    Pour ton VE, si je le met en saucière.. cela fonctionnera aussi? Si oui, je dois mettre sur quel température : 50°, 60-65°, 65-70°, 75° ou 80°?
    Tu pourrais donner une photo du résultat final afin de pas me louper sur ce que j'obtiendrais?
    Merci ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Euh... pour les proportions c'est :
    50gr acide dtéarique
    50gr glycérine
    ?? gr acide citrique ou vinaigre
    Désolé mais où j'ai loupé un truc, ou il y a pas le dosage complet...
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. SUPER !
    dès que j'ai le temps, je m'y mets, tu es très forte ! bravo

    RépondreSupprimer
  4. ah, j'ai fini par retrouvé ton blog qui est génial (christine supprime tes commentaires, alors c'est pas facile !) tu es géniale, j'adore; continue ce que tu fais, c'est super !
    on peut faire cette recette au saucier ? Merci

    RépondreSupprimer
  5. Merci anunyme !
    Gafette, pour la température, en labo elles st très élevées, après si tu ne chauffe pas très fort, tu arriveras au même résultat mais moins vite
    Pour les sucro ester par contre, vaut mieux ne pas chauffer au delà de 60° pour éviter de les caraméliser. En augmentant la T°C on augmente la vitesse de réaction

    Pour l'acide citrique (une pincée pour la quantité indiquée de réactifs, ou 15ml de vinaigre
    Je n'ai pas mis de quantité parce que l'acide n'entre pas ds le bilan de réaction, il l'améliore (catalyseur) vous pouvez en mettre une quantité variable sachant que pls c'est acide, plus vous améliorez le résultat.
    En labo tjs ils bossent avec l'acide sulfurique, qui est dangereux pour la manip mais qui en plus serait difficile à éliminer du résultat final ;)

    RépondreSupprimer
  6. Merci anonyme 2 !!
    Si le saucier chauffe (ce que je suppose être le cas, mais je suis nulle et ne connais pas!) il n'y a pas de raison, ça devrait marcher.
    Comme je disais, si vous chauffez à forte température ça ira plus vite
    Moi je fais sur feux doux pour avoir le tps de faire d'autres choses...

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces précisions.
    Euh.. j'ai pas la chance d'avoir un labo de chimie hihi
    Alors je fais avec les moyens du bord..
    Car j'imagine que même sur feu doux, tu vérifie la température non? donc en saucier (en principe) on sélectionne et hop.. la bonne T° se met

    RépondreSupprimer
  8. En réalité pas besoin de vérifier la température (moi ça reste sur feux doux 1h, je mets plusieurs contenants avec chacun une graisse/cire differente, acide citrique et alcool), je laisse chauffer ts ces contenants ds le meme bain marie, je melange régulièrement et j'obtiens plusieurs émuls différents
    Pas besoin de materiel de labo ;)

    RépondreSupprimer
  9. Ton explication est extrêmement claire, c'est très intéressant de comprendre le processus de fabrication quand on n'est pas chimiste de formation.
    Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
  10. Merci beaucoup de nous faire partager ton savoir, c'est très très intéressant!! Comme Lolitarose je ne suis pas chimiste, mais tes articles me donnent envie de comprendre et d'essayer.Merci :)

    RépondreSupprimer
  11. Célimène, merci beaucoup pour cet article extrêmement intéressant et pour tes explications à la portée d'un large public.

    RépondreSupprimer
  12. Merci Mag et Colchique !
    Le partage (quand il est fait dans le respect) devrait-être l'objectif d'un blog :)
    Pas besoin d'être chimiste (je ne prétends pas l'être), suffit d'être curieux pour vouloir comprendre et je suis ravie que vous soyez ds cette démarche

    RépondreSupprimer
  13. C'est excellent tout ça. Je vais bien prendre note de tout ça. Avec la distance ça sera intéressant pour moi de pouvoir pratiquement tout faire moi-même. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  14. Hello Missmo, je veux bien croire qu'avec les fdp, ce n'est pas avantageux d'être si loin des fournisseurs! bonnes tambouilles et bon we
    biz

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour tous ça de ma part aussi, c'est super (je devrais être en train de faire tout autre choses, je suis pas raisonnable ...mais curieuse )et je commence à m'y retrouver ...Un peu.

    Cocc

    RépondreSupprimer
  16. Merci Célimène;c'est très intéressant.
    cordialement
    auro

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,je vais faire ta recette dès que j'aurai un peu de temps devant moi. J'ai une question un peu bêbête mais je la pose quand même. J'imagine que l'on obtient une sorte de pâte? Je la mets ensuite en pot stérile directement ou bien on étale,fait sécher en fine couche pour avoir des petits morceaux facilement dosables? bon,là par contre l'asepsie n'est pas garantie.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    désolée du retard...
    Alors effectivement on obtient des "pâtes" qu'on peut faire sécher soit ds le bocal qui a servi à les réaliser, qu'on ne ferme pas (c'est parfois ce que je fais ds un frigo désinfecté qui ne sert qu'à mes tambouilles) ou l'étaler.
    pr le mf, c'est un savon, dc on procède de la même manière que d'habitude, sur savon dure, les "microbes" ne se développent pas...
    Si on veut être plus rigoureux pr l'asepsie, on peut récupérer des boites hermétiques que l'on stérilise/désinfecte après les avoir percés d'orifices qui permettront le séchage. Ces orifices seront occultés par des filtres qui laisseront passer l'air mais filtreront déjà bcp. Stocker ces boites ds un endroit dt on maitrise l'hygiène.
    Mais bon, avant de servir en émulsion, ce ne sont pas des produits favorables au développement des germes etc. Et l'asepsie quand on emploie les ingrédients du commerce (en sachet zip ou autre) n'est plus garantie à partir du moment où on les a ouverts... Il n'y a pas plus de risque (si on prend des précautions à l'emploi de l'un ou l'autre)

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Célimène,
    Bravo et merci de nous faire partager ton savoir! C'est après t'avoir lu que j'ai pu réaliser ma première crème, sans frais, avec des paillettes de savon :)
    Combien de VE obtiens-tu avec ces proportions?
    Même question pour l'acide stéarique: pour en obtenir 50 g faut-il beaucoup de savon? (au saindoux ou 50% saindoux).
    Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
  20. bonjour,
    contente que tu aies pu réaliser cette première crème, en espérant que tu continues d'en réaliser de toute sorte...
    pr le VE, je n'ai pas mesuré mais ça dépend du rendement qui peut différer d'une manip à l'autre (en fct de l'acidité du milieu, de la température etc), c'est très imprécis mais ce sera entre 50 et 100g

    pr l'acide stéarique récupéré, ça dépend de la compo de la graisse saponifiée, on devrait retrouver la quantité d'ac stéarique qu'elle contient.
    Mais le prix de l'acide stéarique étant relativement faible, mon post à ce sujet a surtt valeur d'information et explication

    RépondreSupprimer
  21. christine flamand27 novembre 2011 à 05:09

    allo est ce que tu peut réexpliquer l'olivem stp, je comprend pas.. je dois être blonde ce soir..

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Chrisitine,
    tu trouveras comment faire dans les commentaires ici : http://tout-naturellement.blogspot.com/2011/03/les-emuls-du-commerce-faire-soi-meme.html?showComment=1323789024463#c7354282062591749965

    RépondreSupprimer
  23. Incroyable ! Le miracle s'est accompli ... Les portes du savoir s'ouvrent enfin à moi !! Je lis et je comprends tout !! Moi !??!
    Merci infiniment d'avoir des mots simples et clairs, loin des formules chimiques qui me sont un langage étranger !

    RépondreSupprimer
  24. Merci de ton commentaire.
    "Si les choses ne sont pas claires, c'est qu'elles sont mal expliquées" ;)

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour,

    Merci pour cette formule et tes explications.

    Deux questions:
    Peut-on estérifier un ester?
    Si je fais réagir en milieu acide VE et glycérine (ou un autre alcool) obtiendrais-je un produit différent?

    J'aimerais fabriquer du calcium stearoyl lactylate. Je suppose que le processus est le même à ceci près qu'il faudrait utiliser de l'eau de chaux.
    Si j'utilise celle d'AZ qui est saturée, sais-tu combien de grammes je devrais utiliser?

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Lalla,

    On peut estérifier un ester (trans-estérification), mais il faudrait changer l'alcool (le ve étant déjà un ester de glycerol, il ne sert à rien de lui ajouter de la glycérine)

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Celimène!

    Félicitations pour ton blog, c'est passionnant ! à propos du MF , je suis pas sure d'avoir compris le mode opératoire : on mélange simplement l'acide stéarique avec l'acide lactique puis la lessive de soude??? je suppose qu'il faut dabord préparer le premier mélange selon la recette des ester - bain marie 60 mn - puis neutralisation a la lessive de soude? quel est le produit issu de la réaction de l'acide lactique avec l'acide stearique? Merci pour ton aide! Roderick

    RépondreSupprimer
  28. Merci Roderick de ton commmentaire !
    Pour cet émulsifiant, il ne s'agit pas d'un ester... les acides lactique et stéarique vont réagir avec la soude caustique

    RépondreSupprimer