Suivre, indiquez votre email

lundi 21 novembre 2011

Coup de geule

Un article moqueur, pour ne pas dire injurieux, nous qualifie péjorativement d'apprenties sorcières ne connaissant rien à l'activité qu'on pratique avec passion !
http://tambouilleusesetco.leforum.eu/t1645-Coup-de-gueule.htm?q=
(on peut y lire l'objet de notre coup de gueule)

J'invite celles qui ne l'ont pas encore fait à manifester leur mécontentement ici :
http://www.votrebeaute.fr/archive/2011/10/17/sommaire-novembre-2011.html


Voici ma réaction :

Que de clichés invraisemblables !
Bien sûr comme dans tout milieu, il peut y avoir des dérives et des personnes peu scrupuleuses (visiblement ce n'est pas l'apanage du « home made », et le journalisme est autant concerné ;) )

Non seulement l'article est clairement orienté, mais vous avez anticipé la critique évidente de « vendue à l'industrie cosmétique », en faisant mention par deux fois, bien sûr tournée en dérision. Si ce n'est pas un contre argument valable et fondé, c'est encore plus grave, vous faite preuve d'aveuglement (pour ne pas dire d'imbécilité et incompétence patentes !)

Les problèmes de santés posés par des cosmétiques sont bien plus souvent issus de l'industrie, dont des produits qui ont été rappelés par les autorités sanitaires...
Je vous invite à consulter ce document, issu du travail de plusieurs journalistes concernant les pb de santé liés aux produits destinés aux bébés commercialisés par des marques établies :
http://www.c2ds.com/downloads/thematiques/Revue%20de%20Presse%20C2DS%2018%20septembre%202008%20-%20national.pdf

Dans la cosmétique maison, s'il y a des dérives et incompétents, la majorité reste curieuse et s'informe largement avant l'emploi d'un quelconque actif/ingrédient. La qualité des matières premières est un critère majeur que respecte cette communauté (pour grande part).
Nombre d'entre nous ont des compétences et connaissances très poussées et sauraient vous dire comment isoler l'acide hyaluronique (en réalité très simple, même s'il faut maîtriser son environnement, procédés et bonnes pratiques de fabrication)
« La biotechnologie » est un nom pompeux, mais les connaissances élémentaires en chimie sont accessibles.
Vous me faites penser à Molière, faudrait-il des costumes et « diplômes » impressionnants pour assoir des connaissances largement partagées?
Sachez que tout de même, des médecins, pharmaciens, biochimistes etc sont partie intégrante de cette communauté et que la démarche de partage (gratuit) des connaissances est de vigueur dans ce milieu (quand à l'opposé, on voudrait déposer des brevets sur ttes les molécules que la nature nous offre).
Il y a évidemment quelques rares « imbéciles » qui se risquent à donner des recettes et modes opératoires plus que douteux, mais la minorité n'autorise pas à l'amalgame injurieux que vous faites.

Je suis pour ma part heureuse de voir mon entourage (famille et amis) disposer avec mes produits des solutions efficaces que les dermatologues n'ont pas su trouver à leurs problèmes durant des années (psoriasis, eczéma, acné sévère, cicatrices etc etc).
Je me réjouis de voir ces inconditionnelles de grandes marques (achetées en parfumerie de 30 à 200€ les 15ml) jeter ces produits pour ne plus appliquer que les miens, fabriqués humblement dans ma cuisine avec toutes les précautions nécessaires (stérilisation etc)

Les conservateurs naturels, qui ne sont autres que ceux employés par les marques bio, sont efficaces et permettent une conservation très longue !

Quant au pseudo avis d'expert sollicité, il est tout autant impartial que le votre. Mais j'ai du mal à croire qu'un expert ait pu dire des huiles essentielles «  on ne contrôle rien, on touille allègrement des huiles renfermant des principes très actifs » quand celles ci n'ont « d'huile » que le nom !
Les « huiles essentielles » ne sont pas des huiles ! Il existe par ailleurs des he dont on a retiré les « parties allergisantes », et la grande majorité des personnes élaborant leurs recettes connaissent et appliquent les mises en garde relatives à leur emploi (enfants, femmes enceintes, he photo-sensibilisantes etc)

Pour le concombre, sachez que l'huile de concombre est très employée et que l'actif mentionné est disponibles à celles qui le souhaitent ;)
Et appliquer un masque de « rondelles de concombre », même si ce n'est en rien représentatif des pratiques usuelles de celles et ceux qui élaborent leurs recettes, n'est en rien dangereux. Ce que les graines renferment ne se trouve pas dans la « chaire», mais l'inverse est aussi vrai (minéraux, vitamines... pour une composition plus détaillée http://www.aprifel.com/fiches,produits,impr.php?p=74).
De plus, ne serait-ce qu'appliquer un produit froid (sachet de thé, concombre, coton imbibé d'hydrolat de bleuet ou autres exemples de « recettes de gd mère » puisqu'ils vous sont chers) reste efficace pour les pb de micro circulation en agissant sur les capillaires...

Ce qui doit gêner, c'est qu'on puisse actuellement dépasser la qualité de la majorité des produits qui nous sont vendus « prêts à consommer » à coup de campagnes publicitaires, avec les petits moyens de particuliers soucieux de bien faire, du respect de l'environnement et de l'éthique

Bref, je rejoins les réactions que votre caricature a suscitées. Nous serons nombreux à ne pas (plus) lire votre prose mensongère !
Ah et un ptit mot d'une aïeule du même âge que la votre : « Il y a des personnes de sa génération -comme pour les suivantes- qui sont de parfaits imbéciles et qui tiennent des propos dont il ne faut pas tenir compte »

16 commentaires:

  1. Étonnant! J'ai mis aussi un commentaire chez eux. Et je ne veux plus me rapprocher d'eux pour éviter que ses âneries me touchernt (on ne sais jamais, elles peuvent être contagieuses...)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien raison, la connerie pourrait bien être contagieuse, c'est ce qu'ils espèrent par ce genre de manipulation et désinformation :/

    RépondreSupprimer
  3. j'avais lu ton commentaire sur leur site. Réponse très intéressante et étayée !

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. Merci Nessie
    je crois qu'ils ont eu les réactions que ça méritait, c'est tt de même dommage de lire de telles choses :/
    bonne soirée à toi également ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'essaie de trouver l'article sur le Net... Tout ce que j'ai trouvé c'est cet article que tu nous as mis en lien... Dommage, je n'arrive pas à le lire car l'image est trop mauvaise.
    Dommage ? Peut-être pas mais je comprend tout de même l'essentiel de cet article.
    Ce qui me tarabuste, c'est que le magazine en question ait accepté de publier cet article choquant. Ce qui veut dire à mon avis que la journaliste n'est pas la seule à penser que les cosmétiques maisons sont dangereuses ou ses patrons la laisses faire ce qu'elle veut... L'un et l'autre me répugne.
    Il me semble que ce magazine devrait offrir à ses lectrices une vision large et impartiale de la cosmétique maison comme elle le fait avec la cosmétique commerciale. On voit que ce n'est pas du tout le cas ici.
    Existe- il, outre les blogs, un magazine sur les cosmétiques maisons ?? Cette pratique serait vue par un publique plus large et serait peut-être moins décriée.
    Marie-Cloé

    RépondreSupprimer
  6. Marie-Cloé, je n'ai pas de lien direct vers cet article et effectivement il peut être laborieux d'essayer de le lire en téléchargeant les images sur le forum et en zoomant...

    "Ce qui me tarabuste, c'est que le magazine en question ait accepté de publier cet article choquant. Ce qui veut dire à mon avis que la journaliste n'est pas la seule à penser que les cosmétiques maisons sont dangereuses"
    Au contraire, je ne crois pas que cet article ait été publié à la légère ou par peur d'une éventuelle toxicité de nos recettes, mais bien pour servir les intérêts économiques de marques (annonceurs et dc source de revenu de ces journaleux) qui pr certaines ont bien voulu consentir à développer une gamme bio face à la demande croissante (avec le minimum requis par écocert, soit 10%) ; mais qui se refuse à mettre des ingrédients de qualité (plus chers) quand le consommateur est suffisamment averti pour lire les inci et rejeter certains produits kkbeurk (comme ça a été le cas pr les parabens ou phtalates)
    Ils infantilisent le consommateur en instillant la peur pour se prémunir d'une curiosité qui leur serait préjudiciable (manœuvre courante !)

    Pour un magazine cosmétiques naturelles, j'y songe depuis longtemps (et je n'en connais pas)... S'il y a des intéressé(e)s, ce pourrait être un beau projet ! Ne pas hésiter à laisser un com' à ce propos ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ayé, j'ai mis mon grain de sel aussi sur en commentaire sur le site de Votre Beauté, j'ai plus accès ça sur la (dé)crédibilité de la journaliste et du magazine.
    Pour un magazine de cosméto maison,il y a quelques années sur le forum Faits maison, il y avait eu des vélleités québecoises (je parle là d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, un temps où ce forum était le seul francophone pour nous cosméteuses débutantes françaises) Je ne pense pas que le projet ait abouti (ça se serait su), je n'en ai plus entendu parler alors que les idées avaient déjà bien fusé (mais ça ne suffit pas pour monter un magazine, loin s'en faut !) Un magazine web doit être plus abordable qu'une version papier (qui nécessite des financements que personnellement je n'ai pas !)
    A étudier...
    Bon, Célimène tu as dis n'hésitez pas à laisser un commentaire à ce propos, voilà le mien, même s'il ne fait pas avancer le schmurtz. Cela dit, c'est une aventure qui me tente.

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ta réponse
    je vais y aller aussi
    le respect de la nature de l'être humain est notre seule préoccupation,pas eux grrr suis en colère

    RépondreSupprimer
  9. le lien ne marche pas non plus en fait on ne peut pas du tout accéder au site peut être qu'ils ont reçu trop de mécontentement !! en tout cas je suis 100 % ravie du résultat du home made sur ma peau et ma mère aussi et mon porte monnaie encore plus lol !!ce genres d'article fais par des personnes ignorantes est inadmissibles.
    comme l'a dit une cosméteuse j'ai mis plusieurs semaines avant de faire ma 1 ère crème et j'y ai mis absolument tout ce qu'il fallait pour quelle se conserve de la meilleur façon possible et les meilleurs ingrédients tous plus naturels les, les autres et j'en suis plus que contente puisqu'à la longue ma peau s'en porte nettement mieux donc vive le home made !!
    violette

    RépondreSupprimer
  10. Josie, Violette et FD, merci pour vos réactions :)
    Il n'y a plus accès au lien renvoyant à leur site, nos interventions ont dû déranger :D

    FD, pour le magazine, le support peut faire l'objet de discussions... Les deux peuvent être des solutions distinctes, ou en complément (web pr la majorité mais genre hors série papier)..
    Des amis en avaient monté un (plus philo/littérature et arts) version papier avec les moyens du bord, mais c'était pas mal !
    Je me doute bien que ça ne se monte pas en claquant des doigts, mais il faut d'abord rassembler les bonnes volontés qui seraient motivées par un tel projet.
    J'auvoue qu'avec le plaisir que j'ai à te lire, je pensais à toi, alors si c'est une avenbture qui te tente, ce serait génial ;)

    RépondreSupprimer
  11. Je pense qu'en ce qui concerne une version papier, il faut taper dans de la qualité pro (maquette pro, articles chiadés, photos pro également) de façon à rehausser l'image de la cosméto maison et ne laisser aucune prise aux critiques d'amateurisme. Pourquoi pas sous forme associative par ex. et sur abonnement de façon à payer l'imprimeur, au moins. Un magazine web et un mag papier ne se conçoivent pas de la même manière ni dans le même esprit... Faut voir, comme dirait l'autre :-) C'est chronophage, ces petites activités-là...

    RépondreSupprimer
  12. Je sais que ça prend pas mal de temps, c'est jusque là la raison pour laquelle je remettais à plus tard....
    Suis entièrement d'accord pr le côté pro et valorisation de l'image. Pour ça, comme pour la forme et le reste, la concertation me semble une bonne manière de décider
    je t'invite à me laisser ton mail, comme ça les envois se feront de manière groupée et nous communiquerons tous ensembles.
    biz

    RépondreSupprimer
  13. J'ai aussi mis un avis dès que je l'ai su !

    RépondreSupprimer
  14. Merci de ton commentaire pooie !
    J'ai été ravie de lire autant de réactions, on a une belle communauté :)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai bien aimé les commentaires laissés et bien sûr j'ai laissé un petit mot à mon tour à cette non-professionnelle ignorante aux propos mensongers et/ou erronés.

    Sincèrement je crois qu'elle voulait juste faire exploser son taux de commentaires sur un de ces articles lol

    RépondreSupprimer
  16. Disons que, la cosmeto maison a peut être le mauvais goût de grignoter des parts de marché aux marques conventionnelles.
    ça va faire 3 ans que je n'ai plus rien acheté de "tout prêt" et au moins, mes crèmes, c'est sur moi que je les testent. peut être que ces mesdames de votre beauté ont la légèreté de ne pas y penser. même si les tests sur animaux ont été interdit, en pratique, ils existent encore, malheureusement.

    RépondreSupprimer